Un analyseur de suivi du diabète en consultation

à l’initiative des patients du service pédiatrique du CH de Blois

Charlotte Quiedeville & Thomas Goepfert |  28-08-2018

Au sein du service pédiatrique du CH de Blois, les jeunes patients diabétiques sont dorénavant suivis grâce à un analyseur d’hémoglobine glyquée implanté en salle de consultation. Retour sur une initiative particulièrement orientée qualité du parcours de soins du patient.

Un lien constant entre le médecin et son patient

Au centre hospitalier de Blois, les parents des enfants diabétiques se sont mobilisés avec les pédiatres pour faire évoluer la prise en charge de leurs enfants. Avec l’appui du Lions Club Blois (Renaissance), une soirée de solidarité a été organisée pour récolter des fonds visant à améliorer la prise en charge des patients du service pédiatrique du centre hospitalier de Blois.

Grâce aux fonds récoltés lors de la soirée, un analyseur Siemens Healthineers pour la mesure de l’hémoglobine glyquée a pu être implanté au sein du service de pédiatrie. Sur ce système, les analyses ne nécessitent pas de prise de sang veineux, une simple goutte de sang capillaire prise au bout du doigt suffit, ce qui évite aux jeunes patients un traumatisme supplémentaire. Et pour plus de transparence, l’analyse de l’échantillon prélevé est réalisée au cours de la consultation, devant le patient, permettant de maintenir un lien constant entre le médecin et son patient.

Une mobilisation de toutes les équipes médicales

Cet analyseur dédié à la surveillance du contrôle de la glycémie et des complications du diabète est en effet conçu pour faciliter les consultations. Il fournit des résultats rapides et exploitables immédiatement pour évaluer l’efficacité d’un traitement, réaliser des ajustements thérapeutiques, ou encore vérifier que le patient suive les recommandations reçues.

« L’arrivée de cet analyseur a nécessité une collaboration étroite entre le service de pédiatrie et le laboratoire de l’hôpital » explique Laurence Estepa, biologiste responsable du laboratoire de GCS. Les médecins du service pédiatrique ont été formés à l’utilisation de l’analyseur. Toutefois, le laboratoire reste garant du contrôle et de la maintenance de l’équipement. Les équipes médicales sont donc toutes mobilisées pour fournir des résultats aussi fiables et précis qu’en laboratoire.

Des délais de rendu des résultats beaucoup plus courts

« Tout le monde joue le jeu, aujourd’hui 2 médecins sont formés sur l’analyseur » rappelle Laurence Estepa. « Chacun est gagnant, le patient bien sûr, mais aussi les médecins avec des délais de rendu des résultats beaucoup plus courts et le personnel du laboratoire qui n’est plus obligé de faire passer les tubes en « urgence ».

De plus, le système de connexion et de gestion des données auquel est relié l’analyseur permet la surveillance des analyses délocalisées, un vrai plus pour l’accréditation. Le centre hospitalier de Blois étant équipé d’un dossier médical informatisé, les résultats des analyses sont implémentés directement dans le dossier du patient, un gain de temps non négligeable surtout dans le cadre de suivis réguliers.

Les patients sont de plus en plus acteurs de leur santé mais c’est encore plus vrai pour les patients diabétiques qui deviennent acteurs de leur prise en charge thérapeutique dès le diagnostic. La proximité et l’échange avec le personnel médical avant, pendant et après l’examen sont donc primordiaux dans le processus décisionnel relatif à leurs soins.

Ainsi, en équipant le service pédiatrique d’un analyseur d’hémoglobine glyquée, le comité consultatif en matière de biologie médicale des hôpitaux du GCS Loire et Sologne a autorisé cette délocalisation et ainsi intégré l’expérience patient en tant que contribution essentielle à certains changements organisationnels. Un changement de position précurseur de la médecine de demain.


Partager cette page :